Pour vous offrir le meilleur service possible, Mon Eden utilise des cookies. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus
Avis
01 80 92 60 92
Catalogue >  Potager verger >  Fruits à noyaux >  Cerisiers  > Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues
Photo de  Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues
Photo de  Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues

Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues

Gobelet de 2 ans Tronc droit de 60 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc Vendu et expédié par Mon Eden Voir les variantes (2 offres disponibles)
Le Cerisier Morel, c'est la griotte du nord, rouge vif, très acide. Utilisée pour la fabrication des eaux de vie. Le port de l'arbre est pleureur. Récolte fin juillet. Ce cerisier est autofertile. La griotte : c'est une cerise à saveur acidulée, surtout utilisée pour les conserves et la confiserie. Les variétés sont autofertiles. Le cerisier demande une situation ensoleillée, abritée des grands vents. Il apprécie un sol ordinaire, humifère ... Lire la suite
Prix unitaire : 24,90 €
1
Ajouter au panier
Chez vous à partir du 22/12/2016
Nos services
Livraison
Paiement
Conditionnement

Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues Gobelet de 2 ans Tronc droit de 60 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc

Vendu et expédié par Mon Eden
Prix unitaire : 24,90 €
1
Ajouter au panier
Chez vous à partir du 22/12/2016

Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues Demi-Tige Tronc droit de 120 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc

Vendu et expédié par Mon Eden
Prix unitaire : 29,90 €
1
Ajouter au panier
Chez vous à partir du 22/12/2016
Le Cerisier Morel, c'est la griotte du nord, rouge vif, très acide. Utilisée pour la fabrication des eaux de vie. Le port de l'arbre est pleureur. Récolte fin juillet. Ce cerisier est autofertile.

La griotte : c'est une cerise à saveur acidulée, surtout utilisée pour les conserves et la confiserie. Les variétés sont autofertiles.

Le cerisier demande une situation ensoleillée, abritée des grands vents. Il apprécie un sol ordinaire, humifère et drainé.
Peu exigeant sur la nature du sol, il craint seulement les terres trop humides et imperméables. Plantation de votre cerisier :
Former un trou de plantation, de 70 à 80 cm de large sur 60 à 70 cm de profondeur.
Ameublir la terre en donnant des coups de bêche au fond du trou.
Enfoncer le tuteur dans le trou.
Mettre du terreau de plantation au fond du trou en veillant à le mélanger avec la terre. Puis mettre une couche fine de terre "du dessus" pour que les racines ne soient jamais en contact direct avec ce terreau.
Positionner l'arbre le long du tuteur en veillant à ce que le bourrelet de greffe reste à l'extérieur, juste au niveau du sol.
Fabriquer une espèce de cuvette autour du pied. Comptez 10 L d'eau minimum au moment de la plantation.
Mettre un lien pour attacher l'arbre à son tuteur. Le garder 2 ans.

Pour obtenir de bonnes récoltes, plantez de préférence deux variétés qui se pollinisent mutuellement. Dans un petit jardin, préférez une variété autofertile. Dans un rayon de 25 m un polinisateur suffit pour plusieurs arbres de la même variété.
Nom Latin : Prunus cerasus, Prunus cerasifera
Famille : Rosacées
Origine : Originaire d'Europe et d'Asie du sud-ouest. En France, il pousse spontanément principalement dans la moitié nord du pays.
Classification Botanique : Rosacées / Prunus / cerasus
Période optimale de plantation :
au printemps : De début janvier à fin août à l'automne : De fin août à début décembre
Utilisation :
Isolé, Potager, Verger
Rusticité :
Résiste jusqu'à -20 °C
Ensoleillement :
Plein soleil
Nature du sol : Acide léger, Argileux, Argilo humifère, Calcaire léger, Humifere, Neutre
Durée de vie : 50 années
Feuillage : Caduque
Période de floraison : De début avril à mi-avril
Taille adulte : 800 cm
Plantation :
Le cerisier demande une situation ensoleillée, abritée des grands vents. Il apprécie un sol ordinaire, humifère et drainé.
Peu exigeant sur la nature du sol, il craint seulement les terres trop humides et imperméables.

Plantation de votre cerisier :
Former un trou de plantation, de 70 à 80 cm de large sur 60 à 70 cm de profondeur.
Ameublir la terre en donnant des coups de bêche au fond du trou.
Enfoncer le tuteur dans le trou.
Mettre du terreau de plantation au fond du trou en veillant à le mélanger avec la terre. Puis mettre une couche fine de terre "du dessus" pour que les racines ne soient jamais en contact direct avec ce terreau.
Positionner l'arbre le long du tuteur en veillant à ce que le bourrelet de greffe reste à l'extérieur, juste au niveau du sol.
Fabriquer une espèce de cuvette autour du pied. Comptez 10 L d'eau minimum au moment de la plantation.
Mettre un lien pour attacher l'arbre à son tuteur. Le garder 2 ans.

Distance de plantation : entre deux cerisiers comptez de 8 m entre les cerisiers haute-tige, 6 m pour les cerisiers en demi-tige et 4m pour les cerisiers en gobelet.

Nature du sol : Acide léger, Argileux, Argilo humifère, Calcaire léger, Humifere, Neutre Période optimale de plantation au printemps : De début janvier à fin août Période optimale de plantation à l'automne : De fin août à début décembre
Astuces pour l'entretien et l'épanouissement de la plante :
Taille :
La taille est inutile mais tous les trois ou quatre ans, rajeunissez les rameaux à fruits en les taillant juste après la récolte. Cependant, le cerisier est sensible à la taille car elle provoque l'écoulement de gomme qui affaiblit l'arbre. Alors, couvrez bien toutes les plaies de coupe d'une épaisse couche de mastic cicatrisant.


Fertilisation :
À chaque début de printemps, apportez aux pieds de vos cerisiers 10 à 15 cm d’un bon compost ou de fumier bien décomposé. Ce paillage organique présente l’avantage de conserver une bonne fraîcheur aux racines durant l’été. Vous pouvez compléter la fertilisation par un apport d’engrais complet pour arbres fruitiers.

Traitement :
un des grands problèmes dans la culture des cerisiers est la lutte contre les maladies et le contrôle des insectes. Les principes de base pour éviter la propagation des maladies sont : ramassez les feuilles mortes à l'automne et pulvérisez du souffre au printemps et après chaque taille.
Pour contrôler les populations d'insectes, il est bon d'effectuer deux traitements d'hiver (début février et début mars) avec des produits huileux. Cette pulvérisation permettra aussi d'éliminer les algues vertes, les mousses et les lichens qui couvrent le tronc et les branches.
D'autres traitement peuvent être nécessaires en saison.

Astuces & utilisations :
Utilisation : Le fruit, la griotte est très juteux, de saveur acidulée convenant pour les confitures et les conserves à l'eau de vie.
Mon jardinier en ligne
Découvrez notre service
de conseil et suivi personnalisé
Inscrire ma nouvelle plante
L’avis des internautes pour Cerisier Griotte Morel (Griotte du Nord) racines nues
0 avis
; ;