Pour vous offrir le meilleur service possible, Mon Eden utilise des cookies. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus
Avis
01 80 92 60 92

Fiches conseil multimédia

Saisons : Printemps, Eté, Automne, Hiver

Planter un rhododendron

Ce sont des plantes magnifiques mais dont le développement et la longévité dépendent largement de leurs conditions de plantation. Les Rhododendrons sont souvent mal plantés (à l'image de celui-ci que nous allons replanter). Dans ce cas, ils...

Comment faire ?

Ce sont des plantes magnifiques mais dont le développement et la longévité dépendent largement de leurs conditions de plantation. Les Rhododendrons sont souvent mal plantés (à l'image de celui-ci que nous allons replanter). Dans ce cas, ils dépérissent vite et restent chétifs.

Notez que les camélias, les hortensias, les magnolias ne sont pas des plantes de sol acide à proprement parler mais ce sont des plantes qui ne supportent pas les sols calcaires.

Voici les outils et accessoires qui vont vous servir :
"sac" de plantation, fumier, 80L de terre de bruyère, billes d'argile (ou cailloux), bêche, pelle, gants, fourchette, bassine, paillage.

Exposition :
Soleil ou mi-ombre. Dans les régions méridionales, préférez les expositions mi-ombres.

Otez la plante du conteneur.
Placez la dans une bassine remplie d'eau pendant au moins 30 minutes.

Il va falloir réaliser une véritable fosse de terre acide adaptée au développement de la plante. La réalisation de cette fosse est indispensable à peu prêt partout en France. Cette fosse a pour but de totalement isoler la plante. Elle y poussera dans un environnement adapté à l'abris de la concurrence des autres plantes.

Faites un trou à la dimension de votre sac de plantation. Ce sac est spécialement étudié, il est perméable à l'air et à l'eau mais ne laisse rien d'autre passer. Ce sac est disponible sur le site moneden.fr

Remplissez le fond trou de billes d'argile (ou de cailloux). Vous pouvez également rajouter au dessus de ces billes d'argile une couche d’environ 5 cm de sable.
Puis, vous ajouterez votre sac de fumier (ou compost) et les 80 L de terre de bruyère.
Astuce : préférez de la véritable terre de bruyère plutôt que la terre "dite" de bruyère qui est une terre reconstituée à partir de tourbe et qui se dessèche trop vite.

Otez la plante de la bassine.
Démêlez les racines humides à l'aide d'une fourchette pour faire apparaître les petites racines blanches. Plus il y a de petites racines blanches et plus la plante aura de chance de repartir.

Faites un trou dans votre fosse et placez-y la plante.

Tassez bien avec le pied et recouvrez votre "fosse" avec de la terre du jardin.

Arrosez abondamment (ou moins 10L d'eau).

Vous pouvez appliquer cette technique de plantation à un hortensia, un camélia ou un magnolia si votre sol est calcaire mais en remplaçant la terre de bruyère par du terreau de plantation basique. Le Rhododendron est une plante très gourmande en eau et dont les racines se développent en surface. Il faut donc veiller à maintenir un fort niveau d'humidité (arrosage fréquent les deux premières années pour assurer la reprise et dans tous les cas, en cas de forte chaleur).

Nous vous conseillons de placer un paillage (ici de l'écorce de pin - ou de la fève de cacao) afin de limiter l'évaporation et de conserver l'humidité du sol.