Pour vous offrir le meilleur service possible, Mon Eden utilise des cookies. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus
Avis
01 80 92 60 92
25% de réduction sur tous nos camélias !

* Valable du 23 au 26 janvier 2018 sur toute la catégorie « CAMÉLIAS », dans la limite des stocks disponibles.

Calendrier du jardinage

Calendrier jardin

Retrouvez tous les gestes à faire dans votre jardin chaque semaine.
VOIR
Publié le 05/04/2017

L'Olivier de Bohême en détail

Bel arbuste arborant des petites lances argentées, l’olivier de Bohême possède à tort un air de famille avec son homonyme méditerranéen. Mais plus résistant et exaltant un délicieux parfum, il pourrait bien vous conquérir !

Un petit peu de botanique...

L’olivier de Bohême appartient à la famille des Eléagnacées. Cette famille comporte des arbres et des arbustes, souvent épineux et dont les fruits sont comestibles. Son espèce phare est sans aucun doute l’argousier. L’olivier de Bohême porte des fleurs mellifères, c’est-à-dire qu’elles produisent des grandes quantités de nectar dont le parfum attire les pollinisateurs. Les abeilles le recueillent et en font, en y ajoutant du pollen, du miel.

Son origine

La bohême est une région de la République tchèque. Cette plante est effectivement originaire d’Europe centrale, mais sa forte rusticité ainsi que sa capacité à fixer le diazote atmosphérique lui ont permis de coloniser bien des milieux. Ainsi on la retrouve sur tout le pourtour du bassin méditerranéen, en Asie tempérée et tropicale et même jusqu’en Amérique du Nord !

Portrait

Jeune, l’olivier de Bohême est couvert de petites écailles argentées, ce qui lui vaut le nom d’arbre d’argent.

Puis, rapidement, il atteint ses quatre mètres définitifs. Ses écailles tombent alors pour laisser apparaître des rameaux luisants de couleur rouge sombre. Des épines acérées se développent tandis que ses feuilles se colorent de vert. En vieillissant, son écorce se craquèle et grise.

Au printemps a lieu la floraison. Des grappes de trois petites fleurs en forme de cloche surgissent à l’aisselle des feuilles. Leur parfum sucré porté par le vent attire les pollinisateurs. Ceux-ci aident à la fécondation et, à la fin de l’été, naissent des fruits proches de dattes rouges de la taille d’olives.

Conseils de culture

Suivez les précieux conseils de Mon Eden

Comment la soigner ?

L’olivier de Bohême est une espèce très résistante. Seuls certains champignons peuvent l’inquiéter :
Symptômes
Diagnostic Maladie ou ravageur
Traitement et soins à apporter
Des rameaux de l’olivier flétrissent de manière très brutale.
Écorcez un rameau. Si vous observez des stries vertes dans le sens de la longueur, votre arbre est atteint de verticillose. L’élément infectieux est un champignon du sol qui est entré par une blessure et bouche les vaisseaux de votre plante.
Supprimez les branches atteintes, réajustez la fertilisation de votre arbre et veillez à ne plus planter d’autres oliviers dans cette zone.
Pour un dépérissement soudain d’une branche.
Observez l’écorce. Si vous distinguez des zones marron suintantes il s’agit d’une attaque de chancre.
Utilisez un engrais azoté au début de l’infection pour retarder sa propagation.

Utilisations

On utilise l’olivier de Bohême comme plante ornementale pour son aspect très esthétique et sa capacité à faire de l’ombre. Ses fleurs mellifères favorisent la production de miel et ses fruits sont comestibles. On en fait des marmelades grâce à leur forte teneur en sucre ou alors des fruits secs. Un hybride issu de l’espèce permet de faire des haies maintenant le sol des terrains en pente, grâce à un système racinaire très ramifié.

Articles associés :

Retrouvez toutes nos rubriques édito

La belle plante

La belle plante

Apprenez à mieux connaître les hôtes de votre jardin
Astuce jardinage

Astuce jardinage

Des conseils pour réussir vos plantations et l'entretien de votre jardin
Calendrier du jardinier

Calendrier du jardinier

Retrouvez tous les gestes à faire dans votre jardin cette semaine